Un projet de gazéification du charbon de 400 à 600 000 millions d’euros planifié par des sociétés polonaises

Les parties ont déterminé que le gaz naturel actuellement utilisé pour la production d’engrais à base d’azote peut être partiellement remplacé par le gaz de synthèse obtenu par la gazéification du charbon. Cela pourrait générer de nouvelles opportunités pour l’industrie minière et favoriser la technologie à faibles émissions, ce qui accroît la sécurité énergétique de la Pologne.
La lettre d’intention illustre l’entrée de Grupa Azoty dans les activités de production de produits chimiques qui ont été jusqu’à présent importés (méthanol) ou fabriqués à partir de gaz naturel (ammoniaque).
Azoty a déclaré que le projet vise à réduire l’influence négative que les industries du charbon et de la chimie ont sur l’environnement.
Tauron Group, l’une des plus grandes organisations en Pologne, se classe parmi les principaux distributeurs et le deuxième producteur et fournisseur d’électricité, avec ses activités couvrant 18% du pays.

Plus de nouvelles

Pourquoi devriez-vous faire appel à un courtier en énergie ?

Qu’il s’agisse d’obtenir de meilleures offres ou d’économiser du temps et de l’argent, vous professionnels, pouvez bénéficier de nombreux avantages...

Achats stratégiques d’énergie pour les entreprises françaises

L’électricité est un élément crucial souvent négligé dans le secteur des affaires. La plupart des entreprises ne peuvent fonctionner sans...

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...