Sûreté Nucléaire : Mise en demeure d’EDF concernant la centrale nucléaire de Gravelines

– 10/06/2020 –

EDF fait l’objet d’un rappel à l’ordre de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) sur 5 des 6 réacteurs de la centrale de Gravelines (5.4 GW). D’ici fin octobre, le groupe nucléaire devra réaliser des travaux afin d’anticiper les risques de perte de refroidissement des réacteurs en cas d’explosion à proximité du site. 

La sonnette d’alarme a été tiré par l’ASN. En effet, le gendarme nucléaire indique qu’EDF doit “ se conformer aux dispositions applicables en matière de protection contre le risque d’explosion d’origine externe”. Un seul des réacteurs de Gravelines, le réacteur 5, avait déjà eu une intervention sur ces installations. 

L’électricien a donc été mis en demeure et devra s’exécuter au plus tard le 31 Octobre 2020 pour s’organiser. Aucun des réacteurs de la centrale ne devra être stoppé pendant ces travaux. 

La centrale de Gravelines doit avoir les capacités de tenir tête face à une explosion externe de “forte intensité” notamment en raison de la présence à proximité du terminal méthanier de Dunkerque mis en service en 2017 sachant que la perte de refroidissement d’un réacteur peut entraîner sa fusion. 

En début d’année, EDF avait communiqué à l’ASN, la détection d’un écart affectant les moteurs des tambours filtrant de la source froide des six réacteurs” du site de Gravelines. 

L’ASN a indiqué que l’écart est consécutif “à une erreur de conception lors de la prise en compte des dispositions des décrets d’autorisation de création des réacteurs”.

Plus de nouvelles

Pourquoi devriez-vous faire appel à un courtier en énergie ?

Qu’il s’agisse d’obtenir de meilleures offres ou d’économiser du temps et de l’argent, vous professionnels, pouvez bénéficier de nombreux avantages...

Achats stratégiques d’énergie pour les entreprises françaises

L’électricité est un élément crucial souvent négligé dans le secteur des affaires. La plupart des entreprises ne peuvent fonctionner sans...

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...