Shell vise à vendre une participation dans un parc éolien de 1,4 milliard de dollars

Les partenaires devraient réduire de 45 pour cent leur appropriation dans les parcs éoliens de Borssele III et IV.

Les revenus obtenus après la vente seraient investis dans d’autres projets capables de générer des gains plus élevés.

Royal Dutch Shell voudrait essayer d’attirer davantage d’investisseurs, sans révéler d’autres détails.

L’objectif principal de la société est de se concentrer sur les premières phases de développement de grands parcs éoliens sans garder les actifs comme des opérations à long terme qui permettent un retour ferme mais lent.

Bloomberg New Energy Finance estime que les unités d’une capacité de 700 mégawatts auront besoin d’un investissement de 1,4 milliard de dollars jusqu’à ce que celles-ci soient terminées en 2020.

Si une participation de 45% est transformé en espèces, cela représenterait environ 630 millions de dollars.

Actuellement, les entreprises gèrent la procédure de vente et espèrent la conclure jusqu’à la fin de l’année.

Aucune des entreprises n’a divulgué leurs participations exactes dans le projet ou leurs prévisions pour l’investissement total nécessaire.

L’une des personnes proches du milieu a mentionné que Shell a 50 pour cent, Eneco 30 pour cent, et Van Oord et Mitsubishi ont 10 pour cent chacun.

Plus de nouvelles

Statkraft de Norvège entre sur le marché de détail d’énergie en Allemagne

Statkraft de Norvège a acheté une participation de 50 pour cent dans le détaillant d'énergie allemand enQu.

Lire la suite

Statoil, Shell et Total sont partenaires dans le projet de capture et de stockage du carbone

Shell et Total vont joindre Statoil dans le but de collaborer pour développer un projet de capture et de stockage du carbone (CCS) sur le plateau continental norvégien.

Lire la suite

Italie: Edison signe un accord de 20 ans pour l’achat de GNL américain

La société italienne Edison détenue par EDF en France a déclaré mercredi avoir conclu un accord avec Venture Global basée aux États-Unis sur la vente et l'achat du gaz naturel liquéfié (GNL).

Lire la suite