Shell : le groupe lance son premier hub de mobilité électrique en plein Paris

Avis aux professionnels possesseurs de véhicules électriques à Paris : Shell a annoncé le lancement de son premier hub de mobilité électrique situé dans la capitale.

Un hub de mobilité électrique de 8 chargeurs en plein Paris

Venant d’être installé aux niveaux -1 et -2 du parking Lobau (sous l’Hôtel de Ville, dans le 4e arrondissement), ce hub comprend 8 chargeurs d’une capacité de 22 Kw et 50 Kw a communiqué le pétrolier. Pour y accéder, les professionnels devront utiliser une carte Shell Recharge

Mais ce n’est pas tout : Shell propose des services complémentaires tels que des options pour réserver des points de charge, effectuer un entretien automobile à tarif préférentiel ou un accès à des services de rafraîchissement

Ce hub de mobilité électrique est le premier d’une liste qui devrait s’étendre et comprendre un deuxième hub au centre commercial Aéroville, tout près de l’aéroport Charles de Gaulle à Roissy-en-France (Val-d’Oise). 

Vincent Baril, Président de Shell France, revient sur cette ouverture : « L’ouverture de ce premier hub de recharge répond à notre engagement pour la mobilité électrique en France et permettra d’accompagner la transition énergétique du secteur du transport. C’est aussi une opportunité de faire revenir la marque Shell au cœur de Paris, pour aider les opérateurs de flottes de véhicules à réduire leur empreinte carbone et aider la Ville à respecter ses propres engagements de réduction d’émissions de CO2. »

Objectif neutralité carbone d’ici à 2050 pour Shell 

Rappelons que Shell se prépare depuis avril 2020 à atteindre la neutralité carbone en 2050 et que ce hub de mobilité électrique s’inscrit dans une démarche de transition énergétique. Pour ce faire, le géant pétrolier est revenu, mi-février, sur les étapes de la réduction de son empreinte carbone. Le groupe anglo-néerlandais compte enregistrer une baisse de son intensité carbone de l’ordre de 20 % d’ici à 2030 et -45 % d’ici à 2035. Aussi, Shell veut accompagner la métropole de Paris à devenir également neutre en carbone d’ici à 2050 en co-élaborant avec 45 acteurs publics et privés, différents scénarios pour atteindre cet objectif.

Par ailleurs, dans un communiqué rendu public il y a quelques semaines, Shell annonçait un investissement de près de 3 milliards de dollars par année au profit de l’hydrogène (soit 10 % de ses investissements totaux).

Pour en savoir plus sur le projet de neutralité carbone d’ici à 2050 de Shell, cliquez ici.

Plus de nouvelles

Centrale nucléaire de Flamanville : après 19 mois d’arrêt, EDF annonce le redémarrage du réacteur 1

Bonne nouvelle pour la centrale nucléaire de Flamanville dont le réacteur 1 rouvre après une fermeture de près de deux...

Lire la suite

Gazprom : un bénéfice net en chute libre en 2020 pour le géant russe

Le géant du secteur gazier Gazprom accuse le coup : la société russe voit son bénéfice net de 2020 en...

Lire la suite

CEE : la 5e période du dispositif se dévoile avant son démarrage en janvier 2022

La cinquième période des certificats d’économie d’énergie (CEE) s’est révélée avec, en fil rouge, différentes bonifications (ou « coup de...

Lire la suite