Shell envisage de vendre sa participation dans une joint-venture pétrolière et gazière offshore au Danemark

La participation est évaluée à un milliard de dollars.
Danish Underground Consortium est une coentreprise entre A.P. Moller-Maersk (31,2%), Shell (36,8%), Chevron Corp. (12%) et Nordsøfonde Chevron, appartenant à l’Etat danois (20%).
Le processus de vente est géré par Bank of America Merrill Lynch (BAML).
La coentreprise, qui a commencé sa production en 1972, exploite actuellement 16 champs. En 2014, celle-ci a produit 51 millions de barils de pétrole, soit environ 140 000 barils par jour et 4 milliards de mètres cubes de gaz.
En septembre dernier, Shell a accepté de vendre ses activités danoises en aval restantes pour 80 millions de dollars, y compris sa raffinerie Fredericia, à la société danoise Dansk Olieselskab.

Plus de nouvelles

Pourquoi devriez-vous faire appel à un courtier en énergie ?

Qu’il s’agisse d’obtenir de meilleures offres ou d’économiser du temps et de l’argent, vous professionnels, pouvez bénéficier de nombreux avantages...

Achats stratégiques d’énergie pour les entreprises françaises

L’électricité est un élément crucial souvent négligé dans le secteur des affaires. La plupart des entreprises ne peuvent fonctionner sans...

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...