Russie: La production de pétrole a été réduite plus que prévu dans l’accord de l’OPEP

Selon l’accord, les pays de l’OPEP, la Russie et d’autres pays non membres de l’OPEP ont promis une réduction de la production pétrolière de 1,8 million de barils au premier semestre de 2017. Dans le cas de la Russie, le pays s’est engagé à réduire progressivement sa production quotidienne moyenne de 300 000 mbj à 10,947 Millions de mbj par rapport au niveau d’octobre de 11,247 millions de mbj.
La prochaine réunion de l’OPEP aura lieu le 25 mai, où une décision si l’OPEP et d’autres pays décideront de prolonger l’accord visant les coupures au deuxième semestre de 2017 sera prise.
Selon le ministre russe de l’Énergie, Alexander Novak, le pays n’a pas encore décidé si l’accord sera prolongé, mentionnant également que les plus gros producteurs pétroliers russes seront correctement consultés avant qu’une telle décision soit adoptée au niveau national.

Plus de nouvelles

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...

Exportations de gaz : l’Europe refuse de payer en roubles

La Russie, dans une manœuvre pour contrer les sanctions de l’Europe, exige que ses exportations de gaz soient désormais payées...

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales majeures dans...