ReFood ouvre une nouvelle installation de traitement des déchets à Londres

L’installation est la première de son genre à Londres visant la réduction des émissions de carbone avec l’aide des aliments recyclés.

L’usine devrait éliminer 73 600 tonnes de CO2, la même quantité que plus de 12 000 voitures émanent par an. Cela aidera également à réduire les dépenses de déchets alimentaires jusqu’à 47% par rapport à une élimination des décharges.

L’adjoint au maire pour l’environnement et l’énergie a exprimé son souhait de transformer Londres en une ville sans carbone d’ici 2050, tout en augmentant les normes de recyclage.

Plus de nouvelles

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...

Exportations de gaz : l’Europe refuse de payer en roubles

La Russie, dans une manœuvre pour contrer les sanctions de l’Europe, exige que ses exportations de gaz soient désormais payées...

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales majeures dans...