Appelez-nous

Energies France actualités

Quotidien (28.09.2017): Les contrats du gaz en Grande-Bretagne ont clôturé en hausse vu les flux réduits de la Norvège

Le cours du Brent brut a glissé des pics de 26 mois pour fermer en hausse de 54 cents, soit d’environ 1 pour cent, à 57,90 $ le baril. Entre temps, le brut WTI a augmenté de 26 cents, soit de 0,5%, à 52,14 $, restant quand même au-dessous des pics de cinq mois. Le marché a été influencé par un dollar plus fort, qui se déplace souvent dans la direction opposée des prix du pétrole.
Les prix de gros du gaz ont sauté mercredi, vu les flux norvégiens bas et un système largement équilibré, vu les prévisions d’un temps chaud et des vents forts. Le prix du gaz NBP pour livraison le lendemain a avancé légèrement à 46,15 pence par therme. Le long de la courbe, le contrat de gaz pour livraison en novembre a gagné 0,21 pence, soit 0,5%, à 48,76 pence par therme.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont été mélangés mercredi, ceux-ci ayant accru en France étant donné les projections d’une production plus faible des énergies renouvelables, alors que les prix en Allemagne ont diminué vu une consommation plus faible. Le contrat allemand pour livraison jeudi a chuté de 1,4 pour cent à 40,3 euros/MWh. Le contrat français a augmenté de 4,1 pour cent à 47,07 euros / MWh.
Le long de la courbe future de l’électricité, le contrat allemand pour livraison en 2018 a baissé de 0,2 pour cent à 35,90 euros/MWh. Le contrat français moins liquide a légèrement accru à 41,59 euros/MWh.
Les prix européens du carbone ont peu diminué mercredi dans un commerce qui contrastait avec les deux sessions volatiles précédentes. Les permis de carbone de l’UE expirant en décembre 2020 ont glissé de 0,7% pour s’établir à 7,13 euros la tonne.

Plus de nouvelles