Appelez-nous

Energies France actualités

Quotidien (24.02.2017) : Le pétrole réduit les gains après la 7ième hausse consécutive des stocks du brut

Le pétrole brut Brent pour livraison en avril a bondi de 74 cents le baril pour s’établir à 56,58 $ après avoir atteint un pic de 57,26 $. Le brut léger américain WTI a gagné 86 cents à 54,45 $ le baril après avoir atteint 54,94 $ le baril. Les stocks américains de brut ont augmenté de 564 000 barils la semaine dernière, la septième hausse consécutive, selon l’EIA.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont reculé jeudi, avec le contrat allemand pour livraison le lendemain en baisse de 12% à 28,75 euros / MWh. La consommation en Allemagne devrait baisser légèrement de 940 mégawatts à 77 GW vendredi. Le contrat équivalent en France a glissé de 1,31% pour s’établir à 49,68 euros / MWh.
Les contrats d’électricité pour livraison l’année prochaine ont évolué différemment jeudi, avec le contrat allemand, Cal’18, en hausse de 1,17% à 31,26 euros / MWh, suivant les prix accrus du charbon et du carbone. Le contrat équivalent en France a perdu 0,03% à 36,34 euros / MWh. Les prix du carbone européen pour livraison en 2018 ont sauté de 5,48% à 5,39 euros la tonne, le plus haut niveau depuis le 10 février. Le prix du charbon européen pour 2018 a augmenté de 0,71% à 68,54 dollars la tonne.
Les prix au comptant du gaz britannique ont progressé jeudi, car les températures et la production éolienne devraient baisser. Le contrat pour livraison en mars a pris 1,29% à 47,06 p / thermie, tandis que le contrat pour livraison en avril a avancé de 1,55% à 46,53 p / thermie. Les prix à terme ont gagné du terrain, soutenus par la hausse des cours du pétrole et par l’affaiblissement de la livre sterling contre l’euro. Le gaz pour livraison en 2018 a sauté de 0.70% pour se négocier à 46.38 p / thermie.

Plus de nouvelles