Quotidien (21.08.2017): Le prix du Brent a brusquement sauté de 3,3% vendredi vu le dollar faible

Le contrat à terme du brut Brent pour livraison en octobre a sauté de 3,3%, soit de 1,69 $, pour s’établir à 52,72 $ le baril. Entre temps, le prix WTI a progressé d’environ 3% à 48,51 $ le baril.
Les prix de gros du gaz en Grande-Bretagne pour livraison immédiate ont avancé vendredi, car les importations réduites en provenance de Norvège et les approvisionnements plus bas des terminaux GNL ont créé un marché peu approvisionné. Néanmoins, la plupart des prix sur la courbe future ont glissé de façon insignifiante. Le prix au comptant du gaz a bondi d’environ 2,5% pour terminer à 43,70 p / therme. Par contre, le contrat de gaz pour livraison en hiver 2017 a été négocié en baisse de 0,27% à 48,03 pence par therme.
Les prix à court terme de l’électricité ont connu une évolution baissière avant le week-end, ayant considérablement diminué, en raison d’une demande plus faible, alors que les contrats futurs ont affiché de moindres changements vendredi.
Le contrat allemand au comptant d’électricité a chuté de 56,3% à 14,72 euros par MWh, alors que le même contrat en France a diminué de 48,10% à 17,75 euros par MWh.
Le long de la courbe, le contrat allemand d’électricité pour livraison en 2018 s’est négocié à 33,15 euros / MWh vendredi, tandis que le prix de l’électricité pour l’année prochaine en France a été en baisse de 8 cents arrivant à 39,71 euros.
Les prix du carbone de l’UE ont été constants vendredi, consolidant l’augmentation massive de 8%. Le contrat d’EUA expirant en 2020 a fini à 6,01 euros la tonne.

Plus de nouvelles

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...

Exportations de gaz : l’Europe refuse de payer en roubles

La Russie, dans une manœuvre pour contrer les sanctions de l’Europe, exige que ses exportations de gaz soient désormais payées...

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales majeures dans...