Appelez-nous

Energies France actualités

Quotidien (20.02.2017) : Le Brent brut affiche une perte hebdomadaire de 1,6% dans un marché prudent

Le brut léger américain WTI pour livraison en mars, qui expire mardi, a augmenté de 4 cents, soit de 0,07%, pour s’établir à 53,40 $ le baril sur la Bourse de New York. Lundi est un jour férié, le jour des présidents, pour les marchés financiers aux États-Unis. Le brut Brent pour livraison en avril a avancé de 16 cents, soit de 0,3%, pour clôturer à 55,81 $ le baril sur l’échange ICE Futures à Londres, affichant une perte hebdomadaire d’environ 1,6%.

Les prix au comptant de l’électricité en Allemagne pour livraison lundi a diminué de 6,6% par rapport au prix payé pour vendredi sur le marché de gros européen. La production éolienne en Allemagne est attendue à accroître de près de trois fois lundi. Le contrat allemand pour livraison lundi valait 40,19 euros/MWh. Le contrat équivalent en France a glissé d’environ 15% à 46,30 euros / MWh vu l’affaiblissement de la demande, avec des températures légèrement en hausse.

Le contrat de l’électricité allemand, Cal ’18, pour livraison l’année prochaine s’est négocié à 30,09 euros / MWh, en baisse de 0,10%, tandis que le contrat équivalent français a chuté de 0,22% à 35,71 euros / MWh. Les prix des quotas d’émissions de carbone en Europe pour livraison en 2018 ont grimpé de 0,8% à 5,02 euros la tonne.

Le prix au comptant du gaz naturel en Grande Bretagne a dégringolé vendredi suite aux prévisions des températures plus élevées pour lundi. Le contrat de gaz pour livraison lundi a cédé 4,14% à 47,50 pence par thermie. L’interruption prolongée d’injection de Centrica à Rough, le plus grand site de stockage de gaz en Grande-Bretagne, jusqu’en juillet a redéfini la courbe à terme. Les écarts entre les contrats gaziers Q2 et Q3 se sont rétrécis, tandis que les écarts entre les contrats pour livraison en été et en hiver ont augmenté.

Plus de nouvelles