Quotidien (19.09.2017): Les contrats européens du carbone en déclin de 3% lundi vu les prix bas du charbon et de l’électricité

Le prix du brut Brent a clôturé 14 cents, soit 0,25%, en baisse pour s’établir à 55,48$ le baril. Le contrat à terme du brut américain WTI a été presque constant à 49,91$.

Les prix de gros du gaz ont progressé lundi en raison d’une offre accru de la Norvège et d’une demande plus élevée. Le prix au comptant du gaz a augmenté de 2,2% à 48 p/therme. Le contrat de gaz pour livraison en octobre a été échangé en baisse de 0,2% à 44,89 p/therme, car les livraisons plus élevées via le pipeline Vesterled pourraient compenser les flux inférieurs de Langeled causés par les travaux de maintenance planifiés au terminal britannique de réception Easington.

Les prix de l’électricité en Europe pour livraison le lendemain ont sauté lundi, vu les prévisions d’une consommation accrue, alors que la production d’électricité à partir de sources éoliennes et solaires a été mitigée. Le prix de l’électricité au comptant a grimpé de 4,30 euros, soit 11,6%, arrivant à 41,33 euros par MWh. Le prix au comptant en France a avancé de 10,3%, soit de 3,87 euros, pour atteindre 41,53 euros / MWh.

Le long de la courbe, les prix étaient presque stables lundi. Le contrat d’électricité pour livraison en 2018 a légèrement augmenté à 35,70 euros / MWh. Le contrat équivalent en France est resté constant à 41,96 euros / MWh.

Les prix du carbone en Europe ont plongé de plus de 3% lundi, renversant les gains récents suite au déclin des prix du charbon. Les émissions de carbone de l’UE expirant en 2018 ont diminué de 3,2% pour clôturer à 6,75 euros la tonne.

Plus de nouvelles