Quotidien (17.08.2017): Les prix du pétrole ont chuté de plus de 1% mercredi malgré le déclin des stocks d’essence

Les prix de gros du gaz au Royaume-Uni ont sauté mercredi, étant donné les travaux de maintenance sur le champ gazier norvégien Gullfaks qui ont freiné les importations en provenance de Norvège. Une panne a également réduit l’approvisionnement du champ de gaz Sleipner. Entre temps, la demande faible des centrales électriques alimentées au gaz, en raison de la forte production des parcs éoliens britanniques, a limité les gains.
Le prix au comptant du gaz NBP a grimpé de 2,5% à 42,90 pence / therme, alors que le contrat de gaz pour livraison en septembre 2017 a accru de 4% à 43,25 pence par therme.
Les prix immédiats de l’électricité en Europe ont chuté mercredi, car la hausse de la demande d’électricité a été compensée par les volumes accrus d’énergie renouvelables. Le prix au comptant d’électricité en Allemagne a diminué de 6,71% pour s’établir à 33,48 euros / MWh, tandis que le même contrat d’électricité en France a chuté de 6,35% pour arriver à 33,63 euros / MWh.
Le contrat allemand d’électricité pour livraison en 2018 a rebondi de 1,3% mercredi, pour atteindre 32,72 euros / MWh. Le contrat équivalent en France a grimpé de près de 1,5% pour clôturer à 38,70 euros / MWh.
Les prix du carbone en Europe ont augmenté de 4,5% mercredi après que la vente aux enchères de la Pologne a bien dépassé le marché secondaire, ce qui a permis de prolonger le sommet de 5 mois atteint dans la session précédente au milieu d’un complexe énergétique haussier. Le contrat d’EUA pour 2018 a fini à 5,83 euros / tonne, tandis que le contrat expirant en 2020 s’est établi à 5,99 euros / tonne.

Plus de nouvelles

Le marché de l’énergie dans le nord de l’Angleterre pourrait être menacé par un Brexit dur

Le groupe de réflexion IPPR North a mentionné que l'absence d'un accord stable sur le commerce de l'énergie et le retrait d'Euratom pourrait avoir un impact négatif sur le Nord de l'Angleterre, sa sécurité énergétique et les prix du carburant, dans le cas d'un Brexit dur.

Lire la suite

Quotidien (16.08.2017): La plupart des prix de gros du gaz au Royaume-Uni ont glissé de 1 à 2% mardi vu le système trop approvisionné

Les prix du pétrole ont diminué au cours de la session de mardi, vu que l'offre accrue de l'OPEP et des États-Unis combinée aux signes d'une demande plus faible en Chine a encouragé les investisseurs à vendre de longues positions achetées en juillet pendant une période de hausse des prix. Entre temps, un rapport récent indiquant une baisse de la production libyenne et le renforcement du dollar américain a soutenu les prix du Brent, qui a clôturé à 50,80 $ le baril. Le cours WTI a diminué de 0,08% pour atteindre 47,55 $ le baril.

Lire la suite

Transocean achètera le concurrent Songa Offshore pour 1,1 milliard de dollars

L'un des plus grands opérateurs de pétrole au monde, Transocean, est sur le point d'acquérir son rival norvégien Songa Offshore. L’achat sera payé en actions et obligations convertibles, celui-ci étant estimé à 9,1 milliards de couronnes (1,1 milliard de dollars).

Lire la suite