Appelez-nous

Energies France actualités

Quotidien (17.08.2017): Les prix du pétrole ont chuté de plus de 1% mercredi malgré le déclin des stocks d’essence

Les prix de gros du gaz au Royaume-Uni ont sauté mercredi, étant donné les travaux de maintenance sur le champ gazier norvégien Gullfaks qui ont freiné les importations en provenance de Norvège. Une panne a également réduit l’approvisionnement du champ de gaz Sleipner. Entre temps, la demande faible des centrales électriques alimentées au gaz, en raison de la forte production des parcs éoliens britanniques, a limité les gains.
Le prix au comptant du gaz NBP a grimpé de 2,5% à 42,90 pence / therme, alors que le contrat de gaz pour livraison en septembre 2017 a accru de 4% à 43,25 pence par therme.
Les prix immédiats de l’électricité en Europe ont chuté mercredi, car la hausse de la demande d’électricité a été compensée par les volumes accrus d’énergie renouvelables. Le prix au comptant d’électricité en Allemagne a diminué de 6,71% pour s’établir à 33,48 euros / MWh, tandis que le même contrat d’électricité en France a chuté de 6,35% pour arriver à 33,63 euros / MWh.
Le contrat allemand d’électricité pour livraison en 2018 a rebondi de 1,3% mercredi, pour atteindre 32,72 euros / MWh. Le contrat équivalent en France a grimpé de près de 1,5% pour clôturer à 38,70 euros / MWh.
Les prix du carbone en Europe ont augmenté de 4,5% mercredi après que la vente aux enchères de la Pologne a bien dépassé le marché secondaire, ce qui a permis de prolonger le sommet de 5 mois atteint dans la session précédente au milieu d’un complexe énergétique haussier. Le contrat d’EUA pour 2018 a fini à 5,83 euros / tonne, tandis que le contrat expirant en 2020 s’est établi à 5,99 euros / tonne.

Plus de nouvelles