Appelez-nous

Energies France actualités

Quotidien (16.02.2017) : Les pannes imprévues en Norvège réduisent le prix au comptant du contrat de gaz NBP

Le contrat à terme de Brent a perdu 22 cents, soit 0,4 pour cent, pour s’établir à 55,75 dollars le baril et le brut léger américain WTI a diminué de 9 cents, soit de 0,2 pour cent, pour clôturer à 53,11 dollars le baril.

Les prix au comptant du gaz naturel en Grande Bretagne ont vu des gains marginaux en dépit d’une baisse de la demande, mais les contrats à terme ont subi une légère correction à la hausse. Les prévisions météorologiques d’un temps plus chaud ont vu une baisse de la demande. Toutefois, les prix au comptant ont encore trouvé un certain soutien après qu’une série des pannes non planifiées norvégiennes a restreint la disponibilité de l’offre de la région. Le contrat gazier NBP pour livraison le lendemain a progressé de 0,41 pour cent à 48,70 pence / thermie. Le contrat de gaz pour livraison en mars a augmenté de 0,86 pour cent à 49,33 p / thermie.

Les prix au comptant de l’électricité allemande ont diminué de 14 pour cent à 40,63 euros par MWh mercredi suite aux prévisions d’un quasi doublement de la production d’énergie éolienne pour jeudi. En revanche, le contrat équivalent français a pris 6,35% à 55,24 euros.

Le contrat de base allemand, Cal ’18, pour livraison l’année prochaine a bondi de 2% à 30,22 euros / MWh. Le contrat équivalent en France a grimpé de 1,52% à 36,00 euros. Les prix du carbone européen pour livraison en 2018 ont baissé de 1,16% à 5,11 euros / tonne mercredi après que le Parlement de l’UE ait adopté une position de réforme légèrement affaiblie après 2020.

Plus de nouvelles