Quotidien (14.08.2017): Les prix de gros du gaz en Grande-Bretagne ont augmenté vendredi en raison d’une interruption imprévue

La plupart des prix de gros du gaz en Grande-Bretagne ont grimpé vendredi, car l’opérateur norvégien du système de gaz Gassco avait révisé le calendrier d’une panne imprévisible à Sleipner dimanche, modifiant sa taille. Le prix spot NBP a sauté de 2,13 à 43,25 p / therme. Entre temps, le contrat de gaz pour livraison en septembre 2017 a progressé de 1,6% à 43,10 pence par therme.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont diminué vu les prévisions des volumes d’énergie éolienne accrue en Allemagne lundi, alors que la demande d’électricité en France devrait baisser en début de cette semaine étant donné un jour férié mardi. Le prix spot en Allemagne a diminué de 42,54% pour s’établir à 21,68 euros / MWh. Entre temps, le contrat d’électricité en France a chuté de 35,02% pour arriver à 22,86 euros / MWh.
Les contrats à terme d’électricité ont été échangés juste en-dessus de leur niveau le plus élevé en 2017 vu le dynamisme continu étant donné la hausse des prix du charbon et du carbone ces derniers jours ainsi l’environnement macroéconomique favorable. Le prix d’électricité pour livraison en 2018 en Allemagne a augmenté de 0,82% à 32,11 euros / MWh, tandis que le contrat d’électricité en France pour livraison l’année prochaine a progressé de 1,07% pour clôturer à 37,86 euros / MWh.
Les prix du carbone de l’UE ont clôturé plus haut vendredi dans un commerce mince, couvrant une semaine de fortes ventes aux enchères. Les prix d’EUAs pour 2018 a accru de 0,37% à 5,43 euros / tonne, alors que le contrat expirant en 2020 a grimpé de 0,55% à 5,59 euros / tonne.

Plus de nouvelles