Quotidien (13.10.2017): Les contrats de carbone en Europe ont atteint un nouveau pic de 22 mois

Le brut Brent a diminué de 69 cents, soit de 1,2%, pour clôturer à 56,25 $ le baril. Entre temps, le pétrole brut aux Etats-Unis a chuté de 70 cents, ou de 1,4%, pour atteindre 50,60 $ le baril. Les deux indices de référence ont sauté de plus de 20% par rapport à leurs creux de juin, car les marchés pétroliers mondiaux se sont contractés.
Les prix de gros du gaz en Grande-Bretagne sont tombés jeudi, car la fin de certaines coupures en Norvège a contribué à l’augmentation des importations en Grande-Bretagne, alors que les prévisions d’une production élevée des parcs éoliens britanniques avaient réduit la demande de gaz provenant des centrales au gaz. Le prix au comptant du gaz a chuté de 2,25 pence, soit de 4,9%, pour s’établir à 43,50 pence par therme. Le contrat pour livraison au prochain trimestre s’est négocié en baisse de 0,5% à 52,28 p/therme.
Les prix au comptant de l’électricité en Allemagne ont été stimulés par les prévisions d’une production réduite d’énergie éolienne jeudi, alors que ceux en France ont baissé vu la demande décroissante. Le contrat d’électricité de l’Allemagne pour livraison vendredi a grimpé de 55,8% à 39,55 euros par MWh. Le prix de l’électricité en France a reculé de 5,3%, clôturant à 50,20 euros/MWh, en raison du temps exceptionnellement chaud et la demande réduite avant le week-end.
Les prix le long de la courbe de l’électricité en Allemagne ont légèrement baissé jeudi. Les contrats à terme en France sont tombés vu la tendance baissière du marché au comptant local. Le contrat allemand d’électricité pour livraison en 2018 a diminué de 0,5% à 35,77 euros/MWh. Le contrat équivalent français pour livraison à terme a été en déclin de 1,8% à 42,70 euros/MWh, après avoir atteint un record de 43,7 euros mercredi.
Les prix du carbone de l’UE ont atteint leur plus haut niveau depuis janvier 2016 jeudi, dans un commerce nerveux, car des discussions potentiellement concluantes sur la réforme de l’ETS ont eu lieu lors de la clôture du marché. Les permis de carbone de l’UE expirant en décembre 2020 ont fini légèrement en hausse à 7,61 euros par tonne.

Plus de nouvelles