Appelez-nous

Energies France actualités

Quotidien (12.09.2017): Les prix du pétrole américain en hausse, car les raffineries redémarrent leurs opérations

De l’autre côté, les prix des carburants ont diminué car l’ouragan Irma pourrait réduire la demande d’essence et de diesel.
Le prix du pétrole brut Brent a accru de 0.11% à 53,84 $ le baril, tandis que celui du pétrole brut WTI a sauté de 1,2% à 48,07 $. La possibilité d’une prolongation de l’accord de production de 15 mois entre les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et les producteurs non-OPEP a également encouragé les prix, selon les commerçants.
Les flux réduits de gaz de la Norvège au Royaume-Uni ont entraîné une croissance des prix du gros lundi. Le prix du gaz pour livraison le lendemain a été en hausse de 0,4% à 46,15 p / therme. Plus loin sur la courbe, le contrat pour livraison en hiver 2017 a grimpé de 1,9% à 51,16 p / therme.
Des niveaux plus élevés de production d’énergie éolienne ont permis de réduire l’offre ainsi que de diminuer les prix pour les positions spot sur le marché européen de gros de l’électricité lundi.
Le contrat au comptant d’électricité en Allemagne a été négocié en déclin de 8,5% à 29,43 euros / MWh, alors que le contrat équivalent français est resté pratiquement inchangé à 33,47 euros / MWh.
Les prix de l’électricité pour livraison l’année prochaine ont été tiré à la hausse sur le marché européen de gros lundi dans l’après-midi sur les prévisions d’une production réduite d’énergie éolienne. Le contrat allemand d’électricité pour livraison en 2018 a progressé de 0,2% pour finir à 35,09 euros / MWh, tandis que le même contrat en France a avancé de 0,3% pour clôturer à 41,69 euros / MWh.
Les prix européens du carbone ont chuté pour la première fois en plus d’une semaine au milieu d’un commerce discret et vu les préoccupations visant les protections du Brexit sur l’ETS. Les quotas d’émission de l’UE expirant en décembre 2019 ont diminué de 2,5% pour arriver à 6,99 euros la tonne.

Plus de nouvelles