Quotidien (05.10.2017): Les prix du pétrole ont baissé vu les exportations accrues du brut américain

Une production plus élevée de brut aux États-Unis a exercé des pressions sur les prix de WTI, tandis que le prix de Brent a été fortement influencé par les orientations politiques concernant les réductions de production menées par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.
Le prix du brut Brent a glissé de 20 cents, soit de 0,4%, pour s’établir à 55,80 $ le baril. Entre temps, le cours du WTI a clôturé en baisse de 44 cents, soit de 0,9%, arrivant à 49,98 $ le baril.
Les prix élevés du charbon et les prévisions d’un temps plus frais ont entraîné une croissance des prix de gros du gaz mercredi. Le prix spot NBP a augmenté de 0,35 pence, soit de 0,8%, pour clôturer à 46,80 pence/therme. Le long de la courbe future, le contrat pour livraison en été 2018 a progressé de 0,13 pence, soit de 0,3%, à 41,66 pence par therme.
Les prix de l’électricité pour livraison au comptant ont plongé mercredi vu les prévisions indiquant une forte augmentation de la production d’électricité à partir des éoliennes. Le prix spot de l’électricité en Allemagne a diminué de plus de 36%, soit de 10,58 euros, à 18,03 euros/MWh. Le prix de l’électricité en France est tombé de 4,4 pour cent, soit de 2,3 euros, pour atteindre 49,65 euros/MWh, en retrait d’un maximum de sept mois touché le jour précédent.
Le long de la courbe, le contrat d’électricité pour livraison en 2018 en Allemagne a légèrement accru de 1,2% pour clôturer à 35,31 euros/MWh, suivant les gains de carburant. Le contrat français pour livraison l’année prochaine a progressé de 0,8% à 41,90 euros/MWh.
Les contrats à terme du carbone européen ont chuté à leur niveau le plus bas en près de deux semaines, malgré les augmentations des prix dans le reste du complexe énergétique européen. Les permis de carbone de l’UE expirant en décembre 2018 ont baissé de 1,4% à 6,93 euros la tonne.

Plus de nouvelles

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...

Exportations de gaz : l’Europe refuse de payer en roubles

La Russie, dans une manœuvre pour contrer les sanctions de l’Europe, exige que ses exportations de gaz soient désormais payées...

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales majeures dans...