Appelez-nous

Energies France actualités

Quotidien (04.08.2017): Les prix de gros du gaz britannique ont augmenté de 1,5% jeudi

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a chuté de près de 0,7% pour clôturer à 52,01$, tandis que le prix du baril de “light sweet crude” (WTI), référence américaine du brut, pour livraison à la même échéance, a diminué de 1,13% pour clôturer à 49,03$.
Les prix de gros du gaz britannique ont augmenté de 1,3% -1,5% jeudi vu une réduction prolongée de la capacité de production de gaz norvégienne à Kollsnes. Le prix du gaz NBP pour livraison immédiate a progressé de 1,04% à 38,90 pence / thermie, alors que le prix du contrat pour livraison en hiver a augmenté de 1,32%, à 47,33 pence / thermie.

Les prix européens de l’électricité spot se sont dirigés dans différentes directions jeudi. Le prix de l’électricité sur le marché spot allemand a fortement diminué étant donné l’approvisionnement accru en énergie éolienne, tandis que le prix spot français a augmenté, soutenu par la demande de climatisation. Le prix sur le marché spot de l’électricité en Allemagne a chuté de 12,50% à 24,56 euros / MWh, tandis que le contrat équivalent français a progressé de 2,17% pour atteindre 30,66 euros / MWh. Les contrats à terme de l’électricité ont enregistré une tendance baissière, soutenus par la baisse des prix du charbon et du pétrole. Le prix de référence allemand Cal 2018 a perdu 0,35% pour atteindre 31,07 euros / MWh, alors que le contrat moins liquide français pour livraison à la même échéance a baissé de 0,11% pour s’établir à 36,83 euros / MWh.

Les prix européens du carbone sont restés quasi inchangés jeudi, près de leur haut niveau récemment atteint. Les quotas d’émissions de carbone de l’UE pour livraison en 2018 (EUA Cal2018) restaient inchangés à 5,47 euros / tonne, tandis que le contrat d’EUA Cal2020 a légèrement augmenté de 0,18% à 5,63 euros / tonne.

Plus de nouvelles