Quotidien (04.04.2017) : Les prix à terme de l’électricité en Europe au plus haut niveau en quatre semaines

Le Brent pour livraison en juin a augmenté de 0,55% pour s’échanger à 53,12 $ le baril. Néanmoins, il a grimpé de 29 centimes par rapport à la séance de vendredi, enregistrant le plus haut niveau du contrat depuis près de quatre semaines. Le cours du brut léger américain WTI baissé de 0,7% pour clôturer à 50,24 $ le baril.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont augmenté lundi, tirés vers le haut par la prévision d’une consommation accrue et par un approvisionnement réduit. Le contrat allemand pour livraison mardi a sauté de 27% à 38,65 euros / MWh par rapport au prix payé pour la séance de lundi alors que la consommation devrait augmenter de 1,4 GW en Allemagne et la production d’énergie éolienne était prévue de baisser. Le contrat équivalent français a sauté de 23,17% pour clôturer à 38,75 euros / MWh.
Les prix à terme de l’électricité en Europe ont atteint le plus haut niveau en quatre semaines après la publication des données préliminaires sur les émissions de l’UE 2016 et soutenus par des prix plus forts du carburant. Le contrat allemand pour livraison en 2018, Cal’18, a progressé de 1,04% à 30,08 euros / MWh, un niveau atteint le 8 mars. Le contrat équivalent français a pris 1,10% à 35,98 euros / MWh, un niveau atteint le 1er mars. Les prix du charbon européen pour livraison en 2018 ont augmenté de 3,26% à 67,84 $ la tonne. Les prix de droits d’émissions de carbone de l’UE pour la livraison en décembre ‘18 ont augmenté de 3,81% pour atteindre 4,91 euros / tonne.
Les prix au comptant du gaz naturel britannique ont gagné du terrain lundi alors que la demande d’exportations vers l’Europe a atteint le plus haut niveau en sept mois. Le contrat gazier NBP pour livraison le lendemain a augmenté de 2,16% pour s’établir à 40,15 pence / thermie. Les exportations par l’intermédiaire de l’InterconnectorUK vers l’Europe continentale s’élèvent à 38 millions de mètres cubes (mcm), le plus haut niveau depuis septembre, en raison de l’offre robuste et de l’accroissement de la demande d’injection en Europe. Le contrat de gaz pour livraison le mois prochain a avancé de 1,03% à 40.06 pence / thermie.

Plus de nouvelles