Quotidien (03.02.2017) : Le pétrole brut réduit les gains suite à l’atténuation des tensions entre les États-Unis et l’Iran

Le brut Brent a perdu 24 cents, soit 0,4%, pour s’établir à 56,56 $ le baril, tandis que le brut léger américain West Texas Intermediate a reculé de 34 cents, soit de 0,6%, pour clôturer à 53,54 $.
Les prix au comptant de l’électricité en Europe ont augmenté jeudi, les prix allemands ayant soutenus par l’affaiblissement d’approvisionnements d’énergie renouvelable, tandis que les prix français ont avancé en raison d’une demande accrue. Le contrat en Allemagne pour livraison le lendemain valait 48,15 euros par mégawatt-heure (MWh), en hausse de 7,3 pour cent du jour au jour et le contrat équivalent français a sauté de 1,4 pour cent à 47,69 euros.
Le contrat allemand de l’électricité pour livraison en 2018, Cal ’18, était inchangé à 30,30 euros, tandis que le contrat équivalent français était en légère baisse de 0,08% à 36,20 euros / MWh. Le prix du charbon européen API2 pour livraison l’année prochaine a gagné 1,7% arrivant à 68,25 dollars la tonne et les droits d’émission de carbone européens pour livraison en décembre 2018 ont chuté de 0,94% à 5,26 euros la tonne.
Les prix au comptant du gaz naturel britannique ont bondi jeudi suite aux prévisions d’un temps plus froid à la fin de la semaine prochaine. Le contrat de gaz NBP pour livraison le lendemain a bondi de 0,43% à 58,00 pence par thermie. Le sentiment haussier a réussi à s’infiltrer à travers les contrats de mois de mars et d’avril. Le contrat pour livraison en mars a progressé de 2,40 pour cent à 58,35 pence par therm et le contrat pour livraison en avril a sauté de 0,81 pour cent à 51,26 pence par thermie.

Plus de nouvelles