Prix du gaz : la hausse continue en septembre

27.08.2021 | Il faut s’attendre à une nouvelle hausse des prix du gaz pour septembre. Ce sont presque 5 millions de foyers français qui sont déjà touchés par les augmentations consécutives de ces derniers mois et qui verront de nouveau leur facture augmenter.

Les prix du gaz toujours plus haut

Les consommateurs de gaz naturel voient venir l’automne et l’hiver avec anxiété : depuis le début de l’été les tarifs ne font qu’augmenter et il semble que la tendance se poursuivra pour cette rentrée 2021.
La Commission de régulation de l’énergie a annoncé une hausse de 7,9% pour le 1er septembre. Et cette hausse fait suite à cette de juillet, qui avait pris 10%, et celle d’août, qui montait de 5,3%.

Avec la dégringolade des prix du gaz l’année dernière et la faible consommation causée par la situation sanitaire, la remontée en flèche des tarifs est difficile à accepter. Cet été, c’est une augmentation de 45% par rapport aux prix de l’été dernier. Une situation connue à l’internationale qui explique cette hausse constante.

Une augmentation à relativiser

Si les chiffres peuvent faire peur, il faut tout de même se rappeler qu’ils font suite à une baisse importante durant l’année 2020. Le prix du gaz aujourd’hui n’a que peu augmenté par rapport à celui de l’automne 2018, en pleine crise des gilets jaunes.
Et le prix hors taxe n’a pris que 7% par rapport à celui de 2015.

Il faut également rappeler que seuls les foyers abonnés aux tarifs réglementés sont directement concernés par une telle augmentation. Un abonnement qui concerne de moins en moins de personne puisqu’il est prévu qu’il soit totalement supprimé pour 2023.
Ce sont donc 3,1 millions de logements, soit moins de 30% des 10,7 millions de consommateurs de gaz.

D’autres foyers sont touchés aussi, bien sûr, mais plus indirectement. En effet, la majorité des offres de gaz, même auprès des fournisseurs alternatifs, sont indexées sur les tarifs réglementés. Elles promettent généralement une réduction d’un certain pourcentage par rapport au prix du gaz réglementé, mais puisque ce dernier augment, même les offres alternatives connaissent une hausse. Ils seraient environs 2 millions dans ce cas.

Ce sont donc au total près de 5 millions de foyers qui souffrent des hausses consécutives de ces mois d’été. De quoi donner envie d’acheter des couvertures pour essayer de faire quelques économies de chauffage au retour des jours plus froids.

Plus de nouvelles

Électricité et CO2 : les émissions 2021 dépassent les plafonds de 2019

26.08.2021 | Avec la reprise d’activité des entreprises cette année, la demande en électricité a augmenté et malheureusement, les émissions...

Lire la suite

Hydrogène vert : l’avenir des carburants maritimes ?

25.08.2021 | L’armateur danois Maersk envisage de faire naviguer tous ses bateaux au méthanol de synthèse. Ce carburant fait à...

Lire la suite

L’hydroélectricité menacée par les changements climatiques

24.08.2021 | Première source d’énergie verte au monde, l’hydroélectricité produit aujourd’hui plus d’énergie que toutes les autres sources renouvelables combinées....

Lire la suite