Prix de l’électricité : les consommateurs sont appelés à rester vigilants

17.01.2022 | Pour s’assurer que le prix de l’électricité ne s’envole pas pour le consommateur, l’État a pris la décision d’augmenter le volume d’ARENH. Une mesure demandée depuis longtemps par les fournisseurs alternatifs et dont les bénéfices doivent entièrement revenir aux consommateurs.

La CRE surveillera de près les fournisseurs alternatifs

Après des négociations avec EDF, le gouvernement a pris la décision de renforcer son dispositif de bouclier tarifaire sur l’énergie en augmentant le volume d’ARENH disponible pour 2022. Ce seront donc 120 TWh qui seront vendus aux fournisseurs alternatifs, au lieu des 100 TWh disponibles depuis plusieurs années.
Pour contrebalancer l’effort fait au bénéfice des consommateurs, le prix du mégawattheure passe également de 42 € à 46,20 €.

Cette augmentation de volume, très demandée par les fournisseurs alternatifs, doit permettre de maintenir l’augmentation du prix de l’électricité à 4% sur la facture des ménages et des entreprises. Tous les bénéfices de ce volume d’ARENH supplémentaires doivent donc être répercutés sur le coût au consommateur.

Pour s’assurer qu’aucun fournisseur ne tente de profiter de l’occasion la Commission de régulation de l’énergie (CRE) est chargée de surveiller très attentivement la vente d’électricité.
Ce dimanche, Jean-François Carenco, président de l’organisation, a annoncé que des dispositions seraient prises pour garder un œil sur tous les fournisseurs et qu’il dénoncerait haut et fort toute éventuelle “rente indue”.

Celui qui s’écartera de l’intérêt du consommateur, je le dirai personnellement et fortement, pour faire savoir qui y a une rente indue”, a promis le président de la CRE.

Les consommateurs devront garder un œil sur le prix de l’électricité

Bien que les fournisseurs se soient tous engagés à déclarer en toute transparence leurs pratiques, et en dépit de la surveillance accrue de la Commission de régulation de l’énergie, il est bon de rappeler aux consommateurs de garder l’œil ouvert.

Bercy a d’ailleurs appelé les particuliers et les entreprises à surveiller leurs factures pour s’assurer que le prix de l’électricité ne dépasse pas la hausse plafonnée à 4%. Le gouvernement rappelle également que les ménages sont libres de changer de fournisseurs à tout moment. Quant aux professionnels et entreprises, la négociation d’un contrat d’énergie prenant en compte les mesures gouvernementales pour plafonner les prix en 2022.

Sources : Connaissance des énergies, Le Parisien

Plus de nouvelles

Augmentation du volume d’ARENH et blocage du prix de l’électricité pour 2022

14.01.2022 | La crise énergétique se poursuit et les prix de l’électricité s’envolent bien au-delà de ce qui était attendu....

EPR de Flamanville : 2022 commence avec un nouveau retard

13.01.2022 | On ne compte plus le nombre de fois que le chantier de la centrale EPR de Flamanville a...

Compteurs Linky : le déploiement massif jugé comme un grand succès industriel

01.12.2021 | La CRE a annoncé le 29 novembre dernier le succès du déploiement massif des compteurs Linky. Cette opération...