L’offre excédentaire de GNL va durer jusqu’au milieu des années 2020

La société anticipe qu’une faible demande va probablement empêcher une reprise soudaine et le rééquilibrage du marché pourrait être retardée jusqu’en 2025.

Néanmoins, celle-ci indique également qu’il existe des possibilités pour les entreprises de relier la valeur de la flexibilité sur un marché surchargé de GNL, par exemple l’approvisionnement de gaz sur le marché au comptant tout en renvoyant les cargaisons de leurs contrats vers des régions à prix plus élevé.

La croissance de la demande de gaz naturel devrait diminuer à 1,5% par année globalement d’ici 2021.

Plus de nouvelles