L’Inde réduit de moitié le droit de douane sur les importations de GNL

Ce mouvement a été salué par Gail India, la plus grande entreprise de transport et de commercialisation de gaz en Inde. Cela va donner à l’Inde la possibilité de se déplacer vers une économie à base de gaz. Le gouvernement indien travaille activement pour augmenter la part du gaz dans le mix énergétique du pays de 6,5% actuellement, selon le ministre du pétrole Dharmendra Pradhan.
La part du gaz naturel dans le bouquet énergétique de l’Inde est faible par rapport à la moyenne mondiale de 24%.
Des prix internationaux attractifs ont stimulé les importations de GNL en Inde au cours de l’exercice. Pour la période d’avril à décembre, les importations de GNL de l’Inde ont augmenté d’un cinquième à 18,75 milliards de m³ par rapport à l’année précédente, selon les données gouvernementales.
L’Inde prévoit de doubler ses importations de GNL à 50 millions de tonnes en 2020, contre 19,2 millions de tonnes métriques en 2016.
La demande de GNL en Inde devrait augmenter de 38% d’une année à l’autre en 2017, car les barrières infrastructurelles et réglementaires ont été supprimées, tandis que les volumes contractuels de GNL ont augmenté.

Plus de nouvelles