Appelez-nous

Energies France actualités

Les points clés de la gestion de la durabilité 101

La durabilité en entreprise est un domaine en pleine évolution, constamment enrichi de nouveaux termes et acronymes.

Dans ce guide, nous explorons des approches progressives et réalisables permettant à des entreprises comme la vôtre de s’attaquer aux défis du changement climatique, de la décarbonation et de la neutralité carbone.

Que signifient la neutralité carbone et le changement climatique dans l’industrie de l’énergie ?

Que vous souhaitiez approfondir vos connaissances pour intégrer la durabilité dans votre domaine, ou que vous soyez un expert désireux de mettre à jour vos acquis, nous avons élaboré un glossaire pour faciliter la compréhension des termes les plus couramment utilisés.

Cadre réglementaire

Un élément essentiel de la durabilité d’entreprise, particulièrement en ce qui concerne le suivi des émissions de gaz et de carbone, est constitué par les cadres réglementaires. Ces derniers établissent des principes qui dictent les lignes directrices pour les pratiques de durabilité et la gestion des données par les entreprises.

Les cadres ne sont pas universels ; chaque entreprise doit donc choisir celui qui correspond le mieux à sa taille, ses objectifs et son secteur d’activité. Certains cadres, tels que l’ISSB, s’imposent rapidement comme références réglementaires pour les rapports obligatoires.

Avec au moins treize cadres différents et d’autres en développement, il existe un cadre adapté à chaque besoin.

Scopes 1, 2 et 3

Les cadres ne constituent pas les seuls outils nécessaires pour obtenir des données précises sur vos émissions liées à l’utilisation de l’énergie.

Le Protocole des Gaz à Effet de Serre, qui est la norme mondiale de référence en matière d’émissions, divise ces dernières en trois catégories : Scope 1, Scope 2 et Scope 3.

Les émissions de Scope 1 sont celles que votre entreprise génère directement, par exemple, le combustible brûlé pour la fabrication de vos produits. Ainsi, les émissions produites par une chaudière industrielle relèvent de la Scope 1.

Les émissions de Scope 2 concernent les GES indirects, comme ceux provenant de l’électricité que vous achetez.

Les émissions de Scope 3, aussi indirectes, englobent celles résultant de l’acquisition de biens ou services par votre entreprise, y compris la livraison de produits ou les trajets des employés.

Emissions en amont et en aval

Le Scope 3, qui est un concept assez complexe, se subdivise en émissions amont et aval. Les émissions amont représentent toutes les émissions issues de la production des biens ou services acquis par une entreprise. Quant aux émissions aval, elles se réfèrent aux émissions résultant de l’élimination des produits.

Neutralité carbone

En 2016, lors d’une réunion à Paris, nos chefs d’Etat et de gouvernement ont abordé une préoccupation majeure pour leurs citoyens : le changement climatique.

Les scientifiques présents ont alerté sur un point crucial : si la température mondiale moyenne dépasse de 1,5°C les niveaux préindustriels, cela entraînera des conséquences désastreuses pour les communautés.

Face à cette mise en garde, les délégations ont décisé de s’aligner sur un objectif climatique commun : atteindre la neutralité carbone, un état où les émissions de gaz à effet de serre sont équilibrées par leur absorption, aboutissant ainsi à un impact net nul sur l’atmosphère.

Compensation carbone

Les compensations carbone sont utilisées par certaines entreprises comme moyen de contourner la réduction directe des émissions. Ces sociétés préfèrent compenser leur impact en gaz à effet de serre en soutenant ou en finançant des initiatives qui réduisent ou neutralisent le carbone ailleurs.

Par exemple, une entreprise du secteur des énergies fossiles pourrait financer des projets de reforestation pour contrebalancer ses émissions. Bien que cette méthode ait été critiquée pour son manque de transparence, elle n’a pas empêché certaines entreprises de revendiquer un statut de neutralité carbone dans leurs campagnes publicitaires.

Cette pratique a continué jusqu’à ce que l’Union Européenne décide d’interdire toute publicité de ce type.

Décarbonation

La décarbonation, comme le suggère son terme, désigne le processus visant à diminuer les émissions de dioxyde de carbone générées par les activités de production ou les sources d’énergie. Bien que ce processus soit principalement associé aux secteurs de l’énergie et des transports, il est possible pour toutes les entreprises de trouver des stratégies pour alléger leur empreinte carbone..

Greenwashing

Le greenwashing, une pratique qui a pris de l’ampleur ces dernières années, consiste pour les entreprises à survaloriser leurs engagements écologiques à des fins de marketing. Cette stratégie a causé des scandales retentissants, ternissant la réputation de grandes marques telles que Volkswagen et Coca-Cola, et entraînant une érosion de leur clientèle et de leur soutien.

Les expert énergétiques de ClearVUE.Business, avec lesquels nous travaillons, vous offre l’expertise nécessaire pour optimiser l’efficacité énergétique de votre entreprise, minimiser les déchets environnementaux et réduire vos coûts.

Ils sont disponibles pour examiner minutieusement l’utilisation de l’énergie dans vos processus, bâtiments, sites ou organisations, et pour identifier des pistes afin de diminuer votre consommation, vos coûts, vos émissions et vos déchets.

Pour en savoir plus sur nos services, visitez notre site web ou contactez-nous directement au +33 (0)1 86 70 80 21.

Plus de nouvelles