Les législateurs de l’UE donnent le feu vert à l’exploration pétrolière dans l’Arctique

Même si un vote purement symbolique, le rejet de la motion est considéré comme un baromètre pour les futures initiatives de Bruxelles visant à réglementer et à protéger l’environnement dans la région.
Les législateurs ont voté par 414 voix contre 180 pour la rejection du plan visant à interdire le forage dans les eaux arctiques et a appelé à une collaboration plus étroite entre la Commission européenne et les Etats membres pour déterminer l’extraction future du pétrole et du gaz de l’Arctique.
Le Parlement de l’UE est préoccupé par les plans de la Norvège visant à forer et à extraire une quantité importante de pétrole et de gaz dans la mer de Barents, mais la Norvège a assuré que le forage serait loin de la zone arctique menacée par la glace de mer pendant l’hiver.
Les législateurs de l’Estonie et de la Finlande ont voté en faveur de l’interdiction de l’exploration dans l’Arctique, tandis qu’affirmant que l’extraction devrait être une décision des États souverains.
L’année dernière, la Norvège a accordé 13 licences de forage aux compagnies pétrolières dans l’Arctique. C’était la première fois depuis 1994 qu’elle avait ouvert les régions arctiques inexplorées pour l’industrie du pétrole et du gaz.

Plus de nouvelles

Comment les prix de l’électricité évoluent-ils en 2024 ?

En tant que professionnel, comprendre la tarification de l’électricité est essentielle pour établir le budget énergétique de votre organisation. Mais...

Comprendre votre facture d’énergie : Un guide pratique pour les entreprises

Comprendre sa facture d’énergie est essentiel pour les entreprises désireuses de gérer efficacement leurs dépenses. Cela permet d’identifier les économies...

Comment choisir un courtier en énergie

Opter pour le bon courtier en énergie peut constituer une démarche stratégique pour les entreprises de divers secteurs. Les dépenses...