Les émissions de gaz à effet de serre non enregistrées détectées par des scientifiques suisses

Cependant, les documents officiels ont soumis à l’ONU seulement un nombre insignifiant de substance émise.
Les chercheurs ont découvert des échantillons d’un puissant gaz à effet de serre – à savoir HFC-23 – libéré par les réfrigérateurs et les climatiseurs, qu’ils estiment être beaucoup plus dangereux pour l’accord climatique de Paris que la décision du président américain Donald Trump de se retirer de l’accord, car celui-ci est de 1000 fois plus fort que le CO2.
En outre, les scientifiques pensent que le gaz est encore libéré dans l’atmosphère.
Après avoir approfondi leurs recherches, les scientifiques suisses ont révélé qu’environ 60 à 80 tonnes de la substance est émise en Italie chaque année. Néanmoins, le rapport avec les données italiennes visant les émissions a officiellement annoncé des chiffres huit fois plus bas.
L’Agence italienne de l’environnement, cependant, a rejeté les chiffres suisses et a déclaré que le pays respecte les règlements de l’ONU.

Plus de nouvelles

Global Infrastructure Partners va acquérir des participations de DONG dans le projet éolien offshore

DONG Energy planifie la vente de sa participation de 50% dans le parc éolien en mer Borkum Riffgrund de 450 MW en Allemagne. Global Infrastructure Partners (GIP) est intéressé à acheter la part de 50% pour 1,17 million d'euros.

Lire la suite

Quotidien (08.08.2017): Les prix de gros du gaz au Royaume-Uni ont augmenté de 4% lundi vu la panne à Hornsea

Les prix du pétrole ont été légèrement baissiers lundi, en recul des pics de 9 semaines. Selon les commerçants, le marché attend la déclaration confirmant que l'OPEP atteindra son objectif convenu. En outre, la production hebdomadaire de pétrole des États-Unis a atteint la plus grande valeur depuis août 2015, réduisant les prix. Le brut Brent a diminué de 0,1% pour clôturer à 52,37 $ le baril, tandis que le prix de WTI a glissé de près de 0,38% pour atteindre 49,39 $ le baril.

Lire la suite

Des tests au réacteur ISF2 à Tchernobyl seront effectués par Holtec

L'inspection de l'installation intermédiaire de stockage de combustible usé (ISF2) à la centrale de Tchernobyl a été autorisée par l'Inspection de réglementation nucléaire de l'Ukraine (SNRC).

Lire la suite