Le Royaume-Uni pourrait manquer sa chance d’être la puissance mondiale dans l’énergie nucléaire

Les Lords ont indiqué dans un rapport sur l’avenir du secteur nucléaire qu’au lieu d’être un acteur important dans ce secteur, le Royaume-Uni risque de simplement utiliser des équipements étrangers, même si, par exemple, le géant britannique Rolls-Royce a développé des modèles pour une nouvelle génération des petits réacteurs nucléaires (PRN), qui pourraient révolutionner ce secteur.
Les PRNs, qui génèrent 250 mégawatts d’électricité, sont moins puissants que les centrales traditionnelles telles que Hinkley Point avec une production de 3,2 gigawatts, mais ceux-ci peuvent facilement être produits en masse à des coûts plus faibles.
Le rapport mentionne l’engagement du Royaume-Uni à l’égard de l’énergie nucléaire civile et le fait que la production des PRNs à grande échelle pourrait être une opportunité que le pays recherchait. Selon le rapport, Brexit signifie la sortie du Royaume-Uni de l’organisation Euratom, risquant d’être en retard dans la recherche de nouveaux domaines tels que la fusion, tout en perdant l’accès aux compétences requises par le secteur.

Plus de nouvelles

Pourquoi devriez-vous faire appel à un courtier en énergie ?

Qu’il s’agisse d’obtenir de meilleures offres ou d’économiser du temps et de l’argent, vous professionnels, pouvez bénéficier de nombreux avantages...

Achats stratégiques d’énergie pour les entreprises françaises

L’électricité est un élément crucial souvent négligé dans le secteur des affaires. La plupart des entreprises ne peuvent fonctionner sans...

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...