Le pétrole s’établit à 50,35 $ vu les attentes de l’extension de l’accord OPEP

Les prix du pétrole ont augmenté pour un troisième jour jeudi à leur pic de trois semaines après que le Koweït ait apporté son soutien pour l’extension des réductions de la production de l’OPEP dans le but de limiter l’offre excédentaire mondiale.

Brent et le brut américain ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis le 9 mars.

Le pétrole brut des États-Unis a augmenté de 84 cents, soit de 1,7 pour cent, pour clôturer à 50,35 $, soit le meilleur niveau de clôture en trois semaines. Le pétrole brut Brent a grimpé de 53 cents, soit de 1 pour cent, pour s’établir à 52,95 $ le baril, après avoir atteint un pic de 53,10 $.

Les prix de gros du gaz britannique ont accru jeudi dans un système légèrement sous-approvisionné. Le prix au comptant du gaz britannique a augmenté de 0,35 pence, soit de 0,89%, arrivant à 39,85 pence par therme. Le contrat d’été 2017 a sauté de 0,67 pence, soit de 1,68%, pour finir la session à 40,49 p / therme.

Les prix au comptant de l’électricité en Europe pour livraison le lendemain ont diminué jeudi, influencés par une baisse prévue de la consommation due au temps doux, alors qu’une production accrue d’électricité à partir de sources éoliennes et solaires renouvelables pèsera également sur les prix.

Le prix de base de l’électricité en Europe pour livraison vendredi a glissé d’environ 6%, soit de 2 euros, pour clôturer à 31,64 euros par mégawattheure (MWh). Entre temps, le contrat français a chuté de 3,87 pour cent par rapport au prix payé pour livraison jeudi à 32,25 euros / MWh.

Le long de la courbe, le prix de base de l’électricité allemande pour livraison en 2018 a légèrement augmenté de 0,65% à 29,36 euros / MWh. Le contrat équivalent en France a accru de 0,29 pour cent à 34,90 euros / MWh.

Les prix du carbone de l’UE ont grimpé de 3,33% jeudi, près du niveau de 5 € pour la première fois cette semaine sur une couverture courte et la croissance des prix du pétrole a stimulé le complexe énergétique. Les droits d’émission de carbone du contrat qui expire à la fin de 2017 ont augmenté de 0,16 euro pour atteindre 4,96 euros la tonne.

Plus de nouvelles

Exportations de gaz : l’Europe refuse de payer en roubles

30.03.2022 | La Russie, dans une manœuvre pour contrer les sanctions de l’Europe, exige que ses exportations de gaz soient...

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

28.03.2022 | Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales...

Aide aux carburants : 7 questions pour comprendre la mesure

18.03.2022 | La volatilité des prix du pétrole a poussé le gouvernement à mettre en place une aide aux carburants...