Le marché de l’énergie dans le nord de l’Angleterre pourrait être menacé par un Brexit dur

IPPR North déclare que cela dépend beaucoup de la collaboration paneuropéenne parce que le gouvernement du Royaume-Uni concentre ses investissements à Londres et au sud, mais l’Union européenne est plus prête à débloquer l’expansion dans de nouveaux régions.
Le départ d’Euratom pourrait s’avérer être un autre obstacle pour assurer un marché de l’énergie stable, car le Royaume-Uni devrait élaborer ses propres cadres, réglementations et accords internationaux, ce qui pourrait ralentir le processus.

Plus de nouvelles

Pourquoi devriez-vous faire appel à un courtier en énergie ?

Qu’il s’agisse d’obtenir de meilleures offres ou d’économiser du temps et de l’argent, vous professionnels, pouvez bénéficier de nombreux avantages...

Achats stratégiques d’énergie pour les entreprises françaises

L’électricité est un élément crucial souvent négligé dans le secteur des affaires. La plupart des entreprises ne peuvent fonctionner sans...

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse aux preuves...