Le fonds souverain norvégien exclut 10 nouvelles sociétés suite à leur exposition au charbon

Plusieurs entreprises des secteurs du pétrole, du ciment et de l’acier ont été accusées d’émettre trop de gaz à effet de serre. Autres 26 entreprises risquent d’être exclues.
Les dix sociétés exclues mardi étaient : CEZ, Eneva, Great River Energy, HK Electric Investments, Huidan Energy, Korea Electric Corp, Malakoff Corp, Otter Tail Corp, PGE et SDIC Power Holdings.
Le comité d’éthique a également déclaré qu’il avait mis deux sociétés sous l’observation pour l’exclusion potentielle à l’avenir. Il s’agit de NorthWestern Corp et de Portland General Electric.
Le parlement norvégien avait décidé en 2015 d’exclure les sociétés réalisant plus de 30 % de leur activité dans le charbon parce qu’elles contribuent grandement au changement climatique et à la pollution atmosphérique.

Plus de nouvelles

Réduction des importations de gaz russe : la Commission européenne propose un plan

09.03.2022 | Un plan publié ce mardi 8 mars par la Commission européenne vise à supprimer rapidement la dépendance de...

Pénurie de charbon, les craintes de l’Europe font grimper les prix

04.03.2022 | C’est à présent une pénurie de charbon russe que redoute l’Europe. Élément essentiel pour assurer une sécurité de...

De nombreux investisseurs internationaux se retirent des actifs russes

02.03.2022 | En plus des sanctions occidentales, la Russie voit plusieurs de ses investisseurs internationaux se retirer de projets industriels...