Le bassin du Levant en Méditerranée sera exploré par Total, Eni, Exxon Mobil et Qatar Petroleum

L’exploration du bassin du Levant en Méditerranée est devenue attractive depuis 2015 quand Eni a découvrit le plus grand gisement de gaz méditerranéen, estimé à 850 milliards de mètres cubes de gaz.
Les concessions chypriotes couvrent les droits d’exploration pour trois blocs au large de la côte sud et sud-ouest et les contrats devraient être signé le 5 et le 6 avril cette année.
Eni et Total ont uni leurs forces pour un des blocs, tandis qu’Exxon Mobil et Qatar se sont associés pour un autre. Eni sera seul dans un troisième bloc.
Total, qui a reçu un autre bloc dans la sérié précédente d’attribution des licences, prévoit de mener des forages cette année dans le bloc 11, qui bordèles champs offshores de Zohr, découverts en août 2015
La compagnie italienne Eni planifie de forer deux fois cette année, mais des détails concrets seraient publiés après une analyse sismique, selon la déclaration du ministre chypriote de l’énergie, Georgios Lakkotrypis.

Plus de nouvelles

Aide aux carburants : 7 questions pour comprendre la mesure

18.03.2022 | La volatilité des prix du pétrole a poussé le gouvernement à mettre en place une aide aux carburants...

Le prix des carburants affecte déjà durement plusieurs secteurs professionnels

16.03.2022 |Ce mardi, de nombreux professionnels des secteurs du transport, de la pêche ou de l’agriculture ont bloqué les dépôts...

Réduction des importations de gaz russe : la Commission européenne propose un plan

09.03.2022 | Un plan publié ce mardi 8 mars par la Commission européenne vise à supprimer rapidement la dépendance de...