La société polonaise PGNiG consolide sa position en Norvège

La transaction apporte une participation de 35% dans la licence PL460 en mer du Nord, à proximité du champ Vilja, où PGNiG détient 24,243%. Le champ sera développé comme un raccordement sous-marin à l’AlvheimFPSO, avec la production prévue pour commencer en 2020.
L’acquisition de nouveaux actifs en Norvège est une direction naturelle d’investissement pour le groupe PGNiG et lesprojets précédents, y compris le champ Skary (acheté en 2007 d’ExxonMobil) grâce à sa rentabilité et à une exposition réduite au risque, étant considérée comme un bon point de départ pour les futures livraisons de gaz vers la Pologne.
La Norvège devrait produire 571 000 tonnes d’équivalent pétrole et 0,5 milliards de m3 de gaz naturel au cours de 2017.

Plus de nouvelles

Aide aux carburants : 7 questions pour comprendre la mesure

18.03.2022 | La volatilité des prix du pétrole a poussé le gouvernement à mettre en place une aide aux carburants...

Le prix des carburants affecte déjà durement plusieurs secteurs professionnels

16.03.2022 |Ce mardi, de nombreux professionnels des secteurs du transport, de la pêche ou de l’agriculture ont bloqué les dépôts...

Réduction des importations de gaz russe : la Commission européenne propose un plan

09.03.2022 | Un plan publié ce mardi 8 mars par la Commission européenne vise à supprimer rapidement la dépendance de...