La Pologne pourrait construire un terminal méthanier sur la mer Baltique d’ici à 2021

L’exploitant du réseau de gaz prévoient également d’effectuer une série de tests de faisabilité probablement dans la baie de Gdansk, pour s’assurer de la possibilité d’importer de 4,1 milliards à 8,1 milliards de mètres cubes du gaz par année. L’étude serait réalisée d’ici la fin de 2017.
La société polonaise d’état PGNiG acquiert jusqu’à 10,2 milliards de m3 de gaz par année auprès de la société russe Gazprom, représentant une bonne partie de la consommation annuelle de la Pologne de 15 bcm à 16 bcm du gaz.
Le contrat avec Gazprom, signé en 1996, expire en 2022, et la Pologne n’envisage pas le prolonger. Le pays souhaite remplacer les importations de gaz par GNL et par des livraisons de la Norvège après 2022.

Plus de nouvelles

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

28.03.2022 | Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales...

Aide aux carburants : 7 questions pour comprendre la mesure

18.03.2022 | La volatilité des prix du pétrole a poussé le gouvernement à mettre en place une aide aux carburants...

Le prix des carburants affecte déjà durement plusieurs secteurs professionnels

16.03.2022 |Ce mardi, de nombreux professionnels des secteurs du transport, de la pêche ou de l’agriculture ont bloqué les dépôts...