La France approuve le deuxième lien électrique au Royaume-Uni malgré Brexit

La CRE a suspendu l’approbation du projet en décembre et a lancé une consultation publique pour évaluer l’impact de Brexit sur le projet de câbles électriques de 1 000 mégawatts (MW), qui pourrait coûter 750 millions d’euros.
Selon la CRE, le projet apportera un bénéfice net à l’Union européenne même si la Grande-Bretagne renonce aux plusieurs avantages.
La CRE a annoncé que la décision finale d’investissement pour le projet serait laissée à l’opérateur de réseau français RTE, qui prendra une décision avant la fin de 2018.
RTE développe le lien électrique nommé Interconnexion France-Angleterre (IF2) avec le réseau national britannique.
Le lien devrait être finalisé d’ici 2020 et va devenir le deuxième entre la Grande – Bretagne et la France ayant comme but la croissance de la capacité de transport d’électricité entre les deux pays après la connexion IFA de 2000 MW à haute tension qui a été installée en 1986.

Plus de nouvelles

Comment choisir un courtier en énergie

Opter pour le bon courtier en énergie peut constituer une démarche stratégique pour les entreprises de divers secteurs. Les dépenses...

Pourquoi devriez-vous faire appel à un courtier en énergie ?

Qu’il s’agisse d’obtenir de meilleures offres ou d’économiser du temps et de l’argent, vous professionnels, pouvez bénéficier de nombreux avantages...

Achats stratégiques d’énergie pour les entreprises françaises

L’électricité est un élément crucial souvent négligé dans le secteur des affaires. La plupart des entreprises ne peuvent fonctionner sans...