La centrale nucléaire britannique Moorside en crise après avoir perdu des investisseurs

La centrale, de la taille de 170 terrains de football, située près de Sellafield, pourrait produire 7% de l’électricité du Royaume-Uni à partir de 2025. Elle a été prévue de produire 3,8 gigawatts de l’électricité, suffisant pour alimenter six millions des maisons pendant 60 ans. Le projet est géré par NuGen – une coentreprise entre la société japonaise Toshiba et la société française Engie.
La construction de la centrale a été abandonnée à cause de la crise de Toshiba, qui fait face à une dette d’un milliard de livres et après que la société américaine Westinghouse, qui produit des réacteurs pour Moorside, a fait faillite.
Engie a décidé le 4 avril de réduire l’implication de Toshiba dans le projet et a lui revendu la participation de 40% pour 111 millions de livres.
Le retard de construction de Moorside représente un coup dur pour les plans du gouvernement visant à réduire les émissions de carbone.
Toutefois, le Royaume-Uni a besoin d’une nouvelle infrastructure pour remplacer les centrales vieillissantes de charbon et nucléaires, mais les grands projets demandent des investissements élevés.

Plus de nouvelles

Comment les prix de l’électricité évoluent-ils en 2024 ?

En tant que professionnel, comprendre la tarification de l’électricité est essentielle pour établir le budget énergétique de votre organisation. Mais...

Comprendre votre facture d’énergie : Un guide pratique pour les entreprises

Comprendre sa facture d’énergie est essentiel pour les entreprises désireuses de gérer efficacement leurs dépenses. Cela permet d’identifier les économies...

Comment choisir un courtier en énergie

Opter pour le bon courtier en énergie peut constituer une démarche stratégique pour les entreprises de divers secteurs. Les dépenses...