Iberdrola entrera sur le marché de détail d’électricité en Italie d’ici la fin de l’année

Le directeur commercial d’Iberdrola, Inigo Alonso, a déclaré à Reuters que l’Italie est leur priorité et leur grande ambition à l’heure actuelle, rajoutant que son groupe investira des millions d’euros pour défier des concurrents tels qu’Enel, Eni et Edison.
Il a exclu des fusions ou des acquisitions pour le développement de la société et a mentionné qu’Iberdrola n’était pas intéressé à faire des offres pour les actifs italiens de Gas Natural d’Espagne.
Selon Alonso, ils n’ont pas besoin d’acquérir des entreprises, car ils savent comment attirer et préserver les clients.
Iberdrola espère attirer un million de consommateurs italiens d’ici 2020, étant certain que le groupe arrivera à une part de marché de 5 à 7 pour cent, soit 2-3 millions de clients, d’ici 2023, comme l’a déclaré le responsable.
Iberdrola a décidé d’accéder au marché de détail d’électricité en Italie l’année dernière et n’a pas changé d’avis après que Rome a reporté d’un an d’ici 2019 ses plans de libéraliser entièrement les tarifs.

Plus de nouvelles

L’Egypte vise l’augmentation de la production de gaz naturel de 100% d’ici à 2020

Le ministère égyptien du pétrole a déclaré que les trois champs de gaz récemment découverts accroîtraient la production de gaz naturel égyptien de 50% l'année prochaine et le doubler d'ici 2020.

Lire la suite

Saipem désigné pour construire des plates-formes offshores de GNL dans l’Arctique

Novatek de la Russie prévoit de surpasser Qatar, le premier exportateur mondial de GNL, avec l'aide du Saipem en Italie, qui est susceptible de construire de plates-formes de GNL sur la péninsule de Gydan dans l'Arctique.

Lire la suite

Quotidien (18.07.2017): Le prix du gaz au Royaume-Uni a bondi de près de 7% lundi vu les exportations élevées vers le continent

Les prix du pétrole ont diminué lundi pour la première fois au cours des six dernières sessions. Dans un rapport mensuel publié lundi, l’AIE a estimé une augmentation de la production en août par rapport à juillet, et le bassin permien est susceptible d’avoir une production accrue. Le prix du brut Brent a glissé de 1% pour clôturer à 48,42 $ le baril, tandis que le prix de WTI a chuté de 1,12% pour atteindre 46,02 $ le baril.

Lire la suite