France: Total lance un projet d’énergie de 1,7 milliard $ au Texas, États-Unis

Les partenaires de Total dans le projet de construction de deux nouvelles unités sur la côte du Golfe américain sont les entreprises chimiques Borealis et Nova.
Une unité est un craqueur à vapeur à l’éthane à Port Arthur, au Texas, qui permettrait de convertir le gaz naturel en produits chimiques utilisés pour les plastiques et autres matériaux. Un investissement initial de 1,7 milliard de dollars sera effectué par Total dans cette opération.
L’autre unité est une nouvelle usine de polyéthylène à Bayport, au Texas, qui va fabriquer des plastiques. Le coût de cette usine est toujours divisé entre Total, Borealis et Nova. Le coût du projet serait d’environ plusieurs milliards de dollars et Total en aurait 50 pour cent.
Le démarrage du nouveau vapocraqueur, qui exigera l’approbation des organismes de réglementation, est prévu pour 2020. Il est susceptible de créer au moins 1500 emplois locaux.

Plus de nouvelles

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

06.04.2022 | La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse...

Exportations de gaz : l’Europe refuse de payer en roubles

30.03.2022 | La Russie, dans une manœuvre pour contrer les sanctions de l’Europe, exige que ses exportations de gaz soient...

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

28.03.2022 | Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales...