Appelez-nous

Energies France actualités

EFT à la recherche de partenaires dans une centrale de charbon bosniaque de 300 MW

Les médias croates ont dit que le conseil d’administration de HEP contrôlé par l’Etat croate était en discussion avec EFT pour acheter une participation dans la centrale de Stanari près de la ville de Doboj, dans le nord du pays. Celle-ci coûte 560 millions d’euros (630 millions de dollars) et a démarré ses activités en septembre.
HEP a mentionné avoir pensé à des acquisitions potentielles dans la région et que plusieurs projets d’énergie étaient en jeu, mais la société n’a pas dit si celle-ci ciblait la centrale électrique Stanari.
EFT, qui se concentre sur les marchés d’énergie dans le centre et le sud-est de l’Europe, a remporté une concession de 30 ans en 2008 pour construire la centrale Stanari et développer une mine de charbon adjacente qui l’alimente. EFT a également une autorisation de construire une centrale hydroélectrique de 35 MW sur la rivière Neretva dans le sud-est de la Bosnie.
En 2013, la Banque de développement de la Chine lui a offert un prêt de 350 millions d’euros pour le projet Stanari, alors que le reste du coût a été financé de son propre capital.
En 2015, la Croatie, le plus récent membre de l’Union européenne, a décidé d’entamer des négociations avec Marubeni Corp de Japon en ajoutant une nouvelle unité de 500 MW à la centrale électrique à charbon Plomin dans la péninsule d’Istrie de l’Adriatique septentrionale mais s’est retiré du plan l’année dernière pour favoriser l’énergie renouvelable.
Le pays importe actuellement plus d’un tiers de sa consommation annuelle d’électricité en fonction de la météo, car environ la moitié de sa capacité de production provient des énergies renouvelables.

Plus de nouvelles