EFG Hermes espère signer un accord pour l’acquisition d’actifs solaires au Royaume-Uni d’ici juin

L’accord faisait partie du plan de la banque d’augmenter les actifs de Vortex à 2 gigawatts dans les prochaines années à partir de 820 mégawatts actuellement, selon Karim Moussa, le chef de la direction de la banque d’investissement chez EFG Hermes.
La banque a déclaré en janvier avoir décidé d’acheter le portefeuille auprès de Sun Edison. Celui-ci comprend 24 parcs solaires et a un total de 365 mégawatts d’électricité et une durée de vie estimée d’environ trois décennies, comme déclaré à l’époque.
La banque voudrait rajouter au portefeuille après une période de six à 12 mois, a déclaré Moussa, qui est également manager de la gestion d’actifs et de capital privé à la banque égyptienne.
La société malaisienne Tenaga Nasional Berhad (TNB) finance la moitié de la portion des capitaux de 170 millions de livres. Le reste de 50 pour cent sera souscrit par EFG Hermes qui prévoit de posséder finalement 5 pour cent des actions, en conformité avec les transactions précédentes entreprises par Vortex.

Plus de nouvelles

Comment les prix de l’électricité évoluent-ils en 2024 ?

En tant que professionnel, comprendre la tarification de l’électricité est essentielle pour établir le budget énergétique de votre organisation. Mais...

Comprendre votre facture d’énergie : Un guide pratique pour les entreprises

Comprendre sa facture d’énergie est essentiel pour les entreprises désireuses de gérer efficacement leurs dépenses. Cela permet d’identifier les économies...

Comment choisir un courtier en énergie

Opter pour le bon courtier en énergie peut constituer une démarche stratégique pour les entreprises de divers secteurs. Les dépenses...