EDF obtient le feu vert à la construction du projet nucléaire à Hinkley C

Le coût estimé du projet est d’environ 18 milliards de livres (23 milliards de dollars) et les réacteurs devraient produire 3 200 MW de l’électricité, capables répondre à 7% des besoins énergétiques de la Grande Bretagne.
L’Office britannique de régulation nucléaire (ONR) précise que cette autorisation couvre l’installation d’une dalle en béton pour la première structure de la centrale sensible pour la sécurité.
La centrale d’Hinkley Point C (HPC) est prévue de fournir d’électricité à partir de 2025.
EDF partage la construction de la centrale nucléaire de Somerset avec son partenaire chinois General Nuclear Power Corporation (CGN), qui a une participation de 37,5% dans le projet.

Plus de nouvelles

Charbon russe : un embargo européen en réponse aux crimes de guerre

06.04.2022 | La Commission européenne propose un embargo total sur le charbon russe ainsi que d’autres mesures restrictives en réponse...

Exportations de gaz : l’Europe refuse de payer en roubles

30.03.2022 | La Russie, dans une manœuvre pour contrer les sanctions de l’Europe, exige que ses exportations de gaz soient...

Ralentissement nucléaire : les conséquences sur le gaz russe

28.03.2022 | Depuis le début de l’année, la France connait un ralentissement nucléaire important causé par l’arrêt de plusieurs centrales...