Coupures d’électricité en Chine, une crise énergétique aux conséquences mondiales

30.09.2021 | Depuis le printemps, la Chine a relancé son économie, causant quelques mois plus tard une hausse spectaculaire des prix de l’énergie. Et pourtant, dans le même temps, la deuxième puissance économique mondiale était en proie à de fréquentes coupures d’électricité. Un phénomène qui a pris tant d’ampleur qu’il impacte désormais fortement la production industrielle et menace les chaînes d’approvisionnement mondiales.

Des coupures d’électricité causées par une pénurie d’énergie

Si le phénomène n’est pas nouveau en Chine, il a définitivement pris de l’ampleur depuis plusieurs jours, au point de représenter une réelle menace pour les industries du pays. Tout comme la hausse des prix de l’électricité cause un ralentissement industriel en France ces dernières semaines, la Chine fait face à tant de restrictions et de coupures d’électricité que l’inquiétude gagne les responsables d’usines.

Un industriel français implanté dans la province de Guangdong, province du sud de la Chine où se concentrent plus d’¼ des exportations, témoigne pour le journal Les Echos : “En quinze ans, je n’ai jamais vu une situation pareille. Nous sommes à notre sixième jour d’affilé de réduction forcée de notre consommation d’énergie. Si nous dépassons la limite de 10 à 15 % de notre capacité nominale, nous sommes menacés de 5 jours de fermeture totale.

Ces coupures se font presque sans préavis et laissent les usines dans le noir, incapable de tenir les volumes et les délais de production.
Pour contrecarrer le phénomène, le recours à des groupes électrogènes est devenu la solution miracle de beaucoup d’industriels sur place. Malheureusement, ce n’est pas une solution pérenne et la demande est si forte que ces installations sont devenues une denrée très prisée.

Et lorsque les usines peuvent tourner, ce sont les conditions de travail qui pâtissent des exigences des autorités. L’industriel interrogé a ainsi été obligé de couper la climatisation dans ses locaux en dépit de la chaleur tropicale et d’installer des ventilateurs branchés sur un générateur annexe. Des distributions d’eau ont également été organisées, mais surtout, le temps de travail a dû être diminué. Quant au retard engendré par cette situation, il est compensé par du travail le week-end, en heures supplémentaires, ce qui revient plus cher à l’industriel.

Les coupures d’électricité qui étaient tout d’abord circonscrites à la province de Guangdong se sont très récemment étendues à 20 autres provinces. Certaines entreprises et site industriels ont tout simplement fermés tandis qu’en ville, les réverbères ont été éteints.

Quels sont les causes de cette pénurie d’énergie ?

Comment est-il possible qu’une puissance telle que la Chine et à l’origine de la relance économique après la crise sanitaire puisse connaître une situation aussi tendue ?
Plusieurs facteurs sont en réalité à l’origine de cette crise énergétique :

  • • Une chaleur estivale pesant lourd sur la consommation des climatiseurs
  • • Une forte demande du côté des exportations lors de la reprise, appelant à un pic d’activité industriel
  • • Des pénuries de charbon dans certaines régions
  • • Une production d’hydroélectricité réduite à cause d’un manque de pluie pour remplir les réservoirs des barrages
  • • Le prix du charbon oblige les centrales thermiques à limiter leur production d’énergie
  • • Certaines provinces ont décidé de rationner l’électricité pour tenir leurs objectifs d’émission de CO2

Conséquences des coupures d’électricité pour la population chinoise

Cette situation affecte les industries, mais aussi les populations.

Toujours dans la province du Guangdong, les quelque 126 millions d’habitants ont l’obligation de s’abstenir de climatisation tant que la température est en dessous de 26°C. Pour les ascenseurs, il ne faut les emprunter que si l’on souhaite monter plus de 3 étages. Faute d’éclairage et d’air climatisés, les centres commerciaux ont réduit leurs horaires d’ouverture.
Dans une autre province, au nord de la Chine, ce sont les chauffe-eau et les fours à micro-ondes qui ne doivent pas tourner pendant les périodes de pic de consommation.

Les coupures d’électricité semblent être parties pour durer encore un moment et les choses ne vont pas aller en s’améliorant avec l’arrivée de l’hiver. Autant de facteurs qui pourraient peser assez sur l’économie de la Chine pour lui faire perdre 1 point de pourcentage de croissance au quatrième trimestre. Un repli du PIB est aussi à envisager.
Mais au-delà de la situation économique du pays, c’est toute la chaîne d’exportation mondiale qui est menacée par ce ralentissement.

Plusieurs fournisseurs de sociétés importantes comme Apple ou Tesla ont déjà suspendus la production de certaines usines pour plusieurs jours, conformément aux demandes des autorités.

 

Source : Les Echos

Plus de nouvelles

Le gaz en France ne vient pas majoritairement de Russie

29.09.2021 | Alors que le prix du gaz est en pleine hausse et que le projet Nord Stream 2 est...

Lire la suite

Ralentissement industriel pour la France causé par la hausse des prix de l’énergie

23.09.2021 | Tandis que beaucoup attendent avec inquiétude la révision du TRV en février 2022, l’augmentation des prix des énergies...

Lire la suite

Comprendre la hausse des prix de l’énergie

22.09.2021 | Depuis le mois de juin tous les médias alertent à propos de la hausse des prix de l’énergie...

Lire la suite