Comprendre la hausse des prix de l’énergie

22.09.2021 | Depuis le mois de juin tous les médias alertent à propos de la hausse des prix de l’énergie qui ne semble pas vouloir ralentir. Après 4 mois d’augmentations consécutives, il est temps de faire un point sur les raisons de ce phénomène ainsi que ses conséquences.

Où en est la hausse des prix de l’énergie ?

Depuis le début de l’été, une augmentation importante du prix de l’électricité et du gaz naturel a été constatée et ne semble pas vouloir s’arrêter. Le phénomène n’est d’ailleurs pas limités à ces deux énergies puisque le pétrole ainsi que de nombreuses matières premières minérales et agricoles sont concernées.

⚠️ Ce bond des tarifs de vente peut sembler aussi impressionnant que soudain, cependant il convient de se rappeler que les prix avaient beaucoup baissés en 2020 à cause de la crise sanitaire mondiale. Sans nier la hausse en cours et ses conséquences pour les consommateurs, il faut tout de même la relativiser en la comparant aux tarifs antérieurs à ceux de 2020.

Le prix de gros de l’électricité, qui a connu une augmentation d’environs 130% depuis le début de l’année, se vend dernièrement à plus de 90€ le MWh, soit un montant proche de celui d’avant la crise financière de 2008.

Le prix du pétrole sur le marché de Rotterdam a plus que doublé, tandis que celui du gaz a enregistré une hausse de 233% depuis le début de l’année 2021. Pourtant, comparés aux chiffres de 2018, le pétrole est revenu à des prix similaires. Quant au gaz, il a certes augmenté, mais seulement de 150%.

⚠️ Mais que les consommateurs ne s’affolent pas encore : ces prix sont ceux du marché de gros et ne se reflèteront pas tels quels sur la facture des particuliers et des entreprises. Bien qu’il faille s’attendre à devoir payer plus en 2022, le tarif ne va pas subitement doubler.

Pourquoi les prix augmentent ?

Les causes de la hausse des prix de l’énergie peuvent se classer en deux catégories différentes : les raisons communes et les raisons spécifiques à chaque type d’énergie.

Les raisons de l’augmentation des tarifs de l’énergie en général :

  • ●  Une forte reprise économique mondiale, mais particulièrement en Chine, suite à la crise sanitaire.
  • ●  Une progression importante du prix de la tonne de CO2 sur le marché européen, passé de 5€ à 60€ en septembre 2021.
  • ●  L’augmentation des prix du CO2, du gaz et du charbon entraine fatalement une augmentation des prix de l’électricité produite à partir d’eux.
  • ●  Une multiplication par 2 du prix des certificats d’économies d’énergie (CEE) depuis 2018.

Les raisons de cette hausse globale sont donc principalement une reprise d’activité après l’arrêt forcé par l’arrivée du Covid-19 ainsi qu’un renforcement des dispositifs en faveur du climat et de la réduction d’émission de gaz à effet.
Cependant, certaines raisons propres au type d’énergie concernée existent également.

Les raisons de l’augmentation des prix du gaz :

  • ●  Une nécessité de reconstituer les stocks de gaz en Europe suite à un hiver long et froid entre 2020 et 2021.
  • ●  Une demande forte, donc, associée à un refus de la Russie (principal fournisseur de gaz de l’Europe) d’augmenter le volume en transit par l’Ukraine afin d’appuyer la nécessité de terminer le projet Nord Stream 2.
  • ●  Un approvisionnement en GNL réduit en Europe causé par une concurrence de l’Asie, dont les prix aux exportateurs sont devenus plus alléchants. Ainsi de nombreux méthaniers initialement à destination de l’Europe ont déroutés vers l’Asie.

Les raisons de l’augmentation des prix de l’électricité :

  • ●  Comme vu précédemment, la production d’électricité dépendant de ressources comme le gaz, si le prix de ce dernier augmente alors le prix du MWh augmente en conséquence.
  • ●  Le mécanisme de fixation du TRV en France encourage cette augmentation par sa double logique de l’empilement et de la “contestabilité”.

Le TRV s’établissant en partie sur la moyenne du prix de gros, les variations de ce dernier ont un impact direct sur le tarif pour le consommateur. Cependant, si les prix sont très élevés ces derniers mois, ils sont aussi sujets à des variations importantes au cours d’une même journée. Il faut donc s’attendre à une hausse importante du TRV lorsqu’il sera réajusté en février 2022.

Quelles seront les conséquences de la hausse des prix de l’énergie pour 2022 ?

Les prix augmentent, c’est un fait, et il est certain que cela se répercutera sur les factures des consommateurs dès de début de l’année prochaine.

Les variations auxquelles sont soumis le gaz et l’électricité ne dépendant pas du gouvernement français, aucune action directe ne peut être envisagée de leur part.
En revanche, puisque cette hausse survient à la veille des campagnes pour les prochaines élections présidentielles, il est possible que des gestes soient fait concernant les taxes. L’État pourrait ainsi intervenir sur la TICGN pour le gaz et sur la CSPE pour l’électricité. Cette dernière est actuellement fixée à 22,5€/MWh.

La réforme à venir du mécanisme de l’ARENH pourrait permettre d’apporter une solution : en augmentant le volume d’ARENH que peuvent acheter les concurrents d’EDF tout en augmentant un peu son prix, le volume de “complément marché” que ces mêmes concurrents doivent acheter devrait baisser et entraîner par conséquence une baisse relative du TRV.

Enfin, le levier du chèque énergie pourrait permettre de limiter de la hausse du prix des énergies pour les foyers en situation de précarité énergétique. Le gouvernement a annoncé qu’en décembre 2021, ces ménages modestes à recevoir un chèque supplémentaire de 100€ seraient près de 6 millions. Une mesure temporaire mais qui permettrait d’amortir la hausse.

Les consommateurs, professionnels et particuliers, ont donc tout intérêt à surveiller de près le volume de leur consommation dans les mois à venir s’ils ne veulent pas voir le montant de leur facture s’envoler trop haut !
Se tourner vers des offres de marché plus intéressantes que le TRV proposé par les fournisseurs historiques peut également faire une différence.

Sources : connaissancedesenergies.org – Les Echos

Plus de nouvelles

Nord Stream 2 enfin achevé

14.09.2021 | Vendredi 10 septembre, le projet de longue date Nord Stream 2 a été annoncé comme terminé par son...

Lire la suite

La filière nucléaire est menacée par Bruxelles et l’Allemagne

10.09.2021 | Malgré les efforts de Paris, l’avenir du nucléaire est menacé par les décisions européennes. Un choix qui ne...

Lire la suite

Travaux d’économie d’énergie pour les locataires

09.09.2021 | La loi Climat de ce 22 août 2021 pourrait changer beaucoup de choses dans notre façon de consommer...

Lire la suite