CEE : bénéficiez de l’aide de votre fournisseur pour économiser de l’énergie !

Les Certificats d’Économies d’Énergie ou CEE sont actuellement l’un des principaux leviers de financement pour vos travaux de rénovation énergétique. Cette mesure créée en 2005 a été prise par le gouvernement pour répondre aux exigences de réduction de la consommation d’énergies en France. 

Le principe des CEE

Chaque fournisseur d’énergie a une obligation d’aider les particuliers et entreprises à réaliser des économies d’énergie. La quantité d’énergie est préalablement fixée par l’État pour des périodes de trois ans. Les économies ainsi réalisées sont calculées en MWh cumac. Pour rappel, le cumac (abréviation des termes « cumulé » et « actualisé ») est l’unité de qualification du kWh lorsqu’il est question des certificats d’économie d’énergie (CEE). Les CEE sont accessibles pour tous les secteurs d’activités (résidentiel, tertiaire, industriel, agricole, transport…). Ainsi, le montant des CEE dépend du montant de kWh cumac.

CEE

Quel est leur fonctionnement ?

Les fournisseurs doivent aider leurs clients à réduire leur consommation d’énergie via des travaux de rénovation énergétique ou encore des investissements en matériel moins énergivore. Ils peuvent alors choisir différentes stratégies : réduction sur leur facture par MWh cumac économisés, un bon d’achat, des primes sur les travaux, entre autres.

Si un fournisseur n’atteint pas ses objectifs triannuels, il a alors le choix d’acheter les certificats d’économie d’énergie manquants auprès d’opérateurs CEE, spécialisés dans la collecte de CEE, ou bien de payer une pénalité de 15€/MWh cumac.

L’avantage pour les consommateurs : les CEE varient selon la stratégie des fournisseurs pour atteindre leurs objectifs de réduction d’énergie. Les fournisseurs d’énergie vous aident à réaliser des travaux de rénovation énergétique en vous offrant des réductions sur votre facture par MWh cumac économisés, des diagnostics gratuits ou encore des primes sur vos travaux actuels ou à venir.

Mais attention toutefois de ne pas oublier de vérifier le coût du CEE/MWh lors de la comparaison des tarifs des différents fournisseurs.

Plus de nouvelles